La dérive du Bahia 22

mardi 22 juin 2010
par  gilles

La dérive tient par une plaque de rotation de chaque côtés
La plaque est fixée par 4 vis de 5x20. Elles sont vissées dans une barre en inox noyée dans la semelle du saumon.

Les vis sont un peut justes, elles cassent assez vite. Et pour celles qui n’ont pas cassée dedans souvent le filetage est mort.

Lorsqu’elles cassent c’est un niveau de la tête, donc pour les sortir c’est pas simple. Si c’est a raz du trou, avec une fraise, faire une fente et ça vient au tournevis standard, sinon au tournevis a frapper.

Si c’est au fond du trou, les attaquer a la perceuse avec un forêt de 5 mm pour inox, pas crainte de toute façon il faut repercer a 6.5 pour le taraudage.

Ensuite tarauder a 8mm, attention c’est un gros boulot, être sure de son coup. Repercer la plaque a 8mm et fraiser avec un forêt de 12 mm pour que la tête de la vis ne dépasse pas de la plaque.

Remontage de la dérive avec la nouvelle boulonnerie.

Attention Pas de remontage avec du Sika entre les plaques et le puits de dérive, je soupçonne que la souplesse de ce produit soit la cause du problème.

Ci-dessous les côtes relevées lors du remontage de la dérive.

La côte manquante a droite entre l’axe et le bord de la dérive est de 70mm.